Impression 3D Aéronautique Aérospatiale




Le frittage de poudre SLS au service d’une industrie de pointe


Le secteur de l’aéronautique et de l’aérospatiale est un domaine en perpétuelle évolution. De nombreux projets sont réalisés chaque année, liés à un besoin réel de prototypes et pièces additives complexes, qui, avec des techniques de production classiques réclament un budget conséquent. L’impression 3D aéronautique donne la possibilité de réduire considérablement ces coûts de fabrication, tout en proposant plus de souplesse et de rapidité dans le processus de fabrication (prototypage) et la production de pièces techniques, sans renoncer pour autant à la qualité des matières ou à la finition de la pièce ou du prototypage.

L’impression 3D aéronautique (avion) permet d’améliorer le rendement y compris des pièces critiques, d’opter pour un stock à la carte, avec des objets et composants de haute technicité beaucoup plus légers.


Impression-3d-aeronautique-silex3d

Qu’est-ce que le frittage de poudre (SLS / selective Laser Sintering)


Cette technologie additive est très largement appréciée par diverses industries en France notamment pour sa capacité d’adaptation. En effet, le frittage laser est une technique qui permet d’imprimer des pièces en matières plastiques particulièrement résistantes face aux contraintes mécaniques, aérodynamiques, ou thermiques, que l’on peut rencontrer dans le domaine de l’aéronautique.

Là où les procédés et méthodes plus traditionnelles seraient incapables de fournir des pièces trop complexes destinées aux moteurs des avions, aux turbines d’avion, aux ailes des avions, ou aux cabines d’avion… La fabrication additive sur imprimante ou frittage de poudre SLS, est un procédé qui n’a pas de limite en matière d’innovation.


Les matériaux utilisés pour l'impression 3D aéronautique


  • PA 12 production, un matériau plastique résistant, notamment, à la majorité des produits chimiques, en polyamide de haute qualité, durable, qui produit sur imprimante des prototypes fonctionnels et des pièces finales en petites et moyennes séries. Il fait également parti de ces composants biocompatibles.
  • PA-GF, ce matériau plastique renforcé présente encore plus de résistance que le PA-12 à la chaleur, avec une tenue en température atteignant les 110 °C, mais également à l’eau. De plus, cette matière s’adapte aux contraintes liées à la rigidité. Chargé en particules de verres, cette technique est idéale pour le prototypage et les pièces petites et moyennes séries.
  • L’Alumideest obtenue en mélangeant deux produits : la poudre d’aluminium avec de la poudre polyamide, ce qui renforce sa capacité de résistance thermique même face à de hautes températures (130 °C). Cette matière se prête parfaitement à la reprise en usinage afin d’atteindre certaines tolérances. L’alumide est chargée en particule d’aluminium (métal), c’est une matière idéale pour la fabrication de prototypes, et l’impression de petites et moyennes séries sur imprimante.
  • PA 2241 FR, ce matériau polyamide (PA12) résiste au feu, ce plastique haute performance de qualité est idéal pour l’impression des pièces aéronautiques.
  • TPU (Type caoutchouc), un matériau élastomère qui se prête aisément à la fabrication de pièces flexibles type : soufflet pour avions, tuyau flexible pour avions… Grâce à sa capacité d’élongation, toujours avec une très grande précision ainsi qu’un excellent niveau de résolution du procédé.

Comment fonctionne le frittage de poudre SLS


Les particules du matériau en poudre sélectionné sont fondues à l’aide d’un faisceau laser commandé par ordinateur. L’augmentation de la température pousse les particules à s’agglomérer (fusion), les pièces sont formées couche par couche dans nos imprimantes à l’aide de la poudre fusionnée.

Cette technologie vous permet de fabriquer des prototypes afin de valider un développement, un concept (forme, conformité, fonctionnalité), d’effectuer des tests fonctionnels sur votre projet… La fusion au service de l’aviation.


Quels sont les avantages de l'impression 3D aéronautique ?


  • accélération de la conception de la recherche et du développement de votre projet,
  • personnalisation de la fabrication de tout type de pièce, même complexe du secteur de l’aéronautique avec l’impression additive,
  • elle offre des caractéristiques mécaniques équivalentes aux pièces moulées par le procédé d’injection,
  • un processus plus économique pour une entreprise que les technologies traditionnelles (matières, développement, conception…),
  • réduction du coût des modifications sur imprimantes additive,
  • le choix des matériaux et des technologies,
  • des techniques disponibles pour les petites, moyennes et grandes séries,
  • parfaitement adaptée aux applications aéronautiques (airbus),
  • réduction du stock de produits avec une fabrication à la demande et une production rapide,
  • fabrication de composants légers et solides nécessaires à toute entreprise du secteur aéronautique,
  • une technologie qui s’adapte à tous vos projets et tous types de matériaux (pièce plastique, pièce métal…).

Le frittage de poudre SLS convient parfaitement aux besoins technologiques de l’aéronautique. Adaptabilité, réduction des coûts et des stocks, augmentation du rendement, et fabrication à la demande, autant d’atouts qui répondent parfaitement au cahier des charges d’une industrie faisant face à une compétition mondiale en constante progression.

Contactez-nous pour obtenir plus d’informations sur nos divers procédés d’impression additive offrant des produits de grande qualité, simples ou complexes, avec un large choix de matières, de design, et des processus améliorant la conception, les applications, et le rendement de la production. Notre équipe spécialisée est à votre écoute.




Lancez-vous,

envoyez-nous votre projet !

NOUS CONTACTER